« Cahors est redevenue le creuset des plus grands malbecs du monde »

Dans le numéro de l’été 2018, Romain Iltis signe un grand article-reportage de dix pages sur l’appellation Cahors avec une large palette de vins dégustés au cœur même de l’appellation en ce début d’année 2018.

 

« Cahors se réveille. »

 

C’est ainsi que commence l’écrit de Romain Iltis, suivi par une reprise de l’historique de l’appellation et de ses nombreuses évolutions et perspectives d’avenir.

Les Cahors dégustés par le journaliste ont été divisé par lui-même en quatre catégories :

 

-les Cahors de style traditionnel

- les Cahors de style internationnal

-les Cahors de style moderne

-les Cahors de style nature

 

Les cuvées du Château Haut-Monplaisir ont été sélectionnées dans deux catégories dont voici les extraits :

 

Cahors de style traditionnel

 

1ère place avec une note de 16,5/20

Pur Plaisir 2014

Des tanins soyeux charpentent ce vins frais et équilibré. Les notes de fruits des bois et de genièvre s’étirent dans un éclat minéral.

 

14,5/20

Prestige 2014

Le boisé élégant et les tanins un peu stricts portent une sensation juteuse. La longueur salivante et ouverte sur le fruit prolonge le plaisir.

 

Cahors de style nature

13/20

L’Envie 2016

Nez un peu flou, sur le cuir. Un sensation de jus de fruits procurée par des tanins ronds intensifie la gourmandise. Un parcellaire élaboré pour un plaisir immédiat.

 

« Cahors est redevenue le creuset des plus grands malbecs du monde »

La Revue des Vins de France – Juillet /Août 2018

Romain Iltis

 

RVF